KENYA

Une convention de partenariat a été signée en janvier 2016 avec la fédération kenyane de tennis de table lors d’une visite de Ronald MUGWANYA.

SONY DSC

De plus, PING SANS FRONTIERES a lancé début 2017 un programme intitulé « LET GIRLS PLAY ».

Le programme est développé dans la capitale, Nairobi et plus précisément au sein du quartier « Mathare ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il répond à différentes problématiques sociales :
– Les grossesses précoces dans la communauté ;
– Le taux d’avortement important ;
– Le taux élevé de chômage ;
– Le manque de confiance en soi important pour les jeunes filles du quartier.

Objectifs du programme :
Trois grands objectifs forment la ligne directrice du programme.
De manière générale, il s’agit de fédérer la communauté et d’appréhender à travers la pratique du tennis de table les problèmes sociaux auxquelles les jeunes filles sont confrontées.
Sur le long terme, le projet tend à prouver à la communauté que le sport peut briser les barrières sociales et apporter des solutions. Le programme a démarré avec des jeunes filles âgées d’environ 8 ans. Il s’agit de leur donner les clés pour évoluer au sein de cette communauté :

EGALITE DES CHANCES ET CONFLITS SOCIAUX
Le programme tend à favoriser l’égalité des chances et l’accès à la pratique du sport pour les jeunes filles du quartier. En favorisant la pratique du tennis de table, les éducateurs formés auront alors la possibilité de sensibiliser et d’éduquer les jeunes filles aux problématiques sociales qui touchent la communauté. Ces échanges favoriseront l’intégration de celles-ci dans la communauté.

ARTISANAT ET ECONOMIE LOCALE
En formant les artisans du quartier à la construction de tables de ping-pong artisanales, l’activité économique autour du projet sera stimulée. Cet aspect favorisera l’intérêt de la communauté pour le développement et l’évolution du programme. Il permet également un investissement de multiples acteurs.

FORMATION ET PERENISATION
Afin de pérenniser le programme, certains éducateurs seront formés à l’initiation du tennis de table en milieu scolaire, d’autres à la poursuite d’objectifs sportifs plus élevés. Des outils pédagogiques adaptés seront développés afin de répondre de manière précise aux enjeux du programme. Ce premier projet auprès des jeunes filles sera le projet pilote. Le programme se veut évolutif.